Enfin… La reconnaissance d'utilité publique...

Sur le n° 15 (année 2008) de la revue de la Fédération Leucémie Espoir, vous avez sans doute lu, pages 16 et 17, le long historique du dossier de demande de reconnaissance d’Utilité Publique.

 

Le 2 décembre 2008, le préfet du Finistère a adressé à André CIVRAY, président de la Fédération, « ampliation du décret du 13 octobre 2008 portant reconnaissance d’utilité publique de l’association dite Fédération Leucémie Espoir ».

 

 

Ce décret a été publié au journal officiel de la république française n° 241 du 15 octobre 2008.

 

Je ne peux que me réjouir, avec tous les membres des associations adhérentes de la Fédération, pour la conclusion heureuse de ce dossier qui m’a été confié le 10 avril 1999 par l’assemblée générale de l’Union Nationale Leucémie Espoir (devenue depuis Fédération Leucémie Espoir à la demande du Ministère de l’Intérieur).

 

Si la reconnaissance d’utilité publique permettra à l’avenir de recevoir plus facilement des dons et des legs, l’avantage principal me semble être la notoriété attribuée à la Fédération Leucémie Espoir par le Conseil d’Etat sur le rapport du Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités Territo-riales.

 

Mais n’oublions pas non plus les contraintes liées à cette reconnaissance :

  • Respect des conditions démocratiques fixées dans les statuts
  • Mise à disposition de l’administration de la comptabilité

 

Ces contraintes devront bien entendu être respectées dans toutes les associations adhérentes à la Fédération. Nul doute que cela se passera très bien quand on connait la rigueur du président et de l’expert comptable.

 

Pierre PAVEC, secrétaire de la Fédération