Les livres

Tête à moelle

Hier… Aujourd'hui... Demain... Vivre Ensemble

Ecrire, dire des mots, besoin du cœur

Coup de fil de notre fils Tugdual un soir d'octobre 2005 : "j'ai une leucémie".

Choc de l'annonce, traumatisme et émotion ressentis individuellement, puis partagés en équipe (la bande des six : ses parents, ses frères, son amie). Incompréhension. Pourquoi? Tugdual avait la tête pleine de projets à l'âge de 22 ans.

Pendant 20 mois, se sont succédés examens, séjours à l'hôpital, retours à la maison, passage en réanimation. Espoir de rémission avec une greffe irlandaise. Nous avons pu lire sur son visage sa joie de recevoir cette greffe mais aussi son angoisse : "c'est ma dernière chance" disait-il tout en écoutant une musique irlandaise.

Chacun, à sa façon, a essayé d'accompagner Tugdual : échanges, parties de rigolades, présences silencieuses. Tugdual ne se plaint jamais. Nous sommes là avec le personnel soignant dont nous saluons la compétence et l'efficacité, même si la maladie reprend le dessus, la greffe ayant échouée.

Tugdual s'en est allé, entouré de sa famille."Cette nuit-là on l'avait passée ensemble, histoire d'accompagner Tugdual vers d'autres horizons et des nuits un peu plus étoilées "aux dires de Steven un de ses frères.

"Il y avait partout le chagrin et en même temps cette force de vie qu'il avait su insuffler... Une grande force, calme et douce portait Tugdual et le berçait. Il a dû se sentir là au milieu de tous comme un nid d'amour". C’est ce que Claudine a ressenti lors des obsèques de Tugdual.

Après le choc et le traumatisme, la Vie reprend le dessus. "La vie est trop belle, trop précieuse... Il faut apprécier chaque instant, chaque émotion, chaque regard" nous disait Tugdual. Nous essayons de faire nôtre cette belle leçon de vie. Ses deux frères Ludovic et Guénolé nous y invitent également:

"Nous puisons dans hier pour vivre aujourd'hui et construire demain".

"Des voyages, des rencontres, des jams, des sourires, des montagnes à gravir. Avancer, continuer, voyager ensemble."

Six ans après son départ nous voulons redire avec la même conviction :

HIER… AUJOUDHUI... DEMAIN... VIVRE ENSEMBLE...

Nous l'avons exprimé dans un livre préfacé par le Professeur Berthou, chef du service hématologie du CHRU de Brest et directeur de la faculté de médecine et des sciences de la santé de Brest.

Joëlle et Jo PRIGENT

Si vous souhaitez vous procurer le livre contactez les responsables du relais de Brest :
Nicole



 

Manuscrit « Cancéreux et heureux »

« Par choix, je vis lentement, sans effort. Je m’impose un repos régulier, je ne fais pas d’excès et surtout je m’efforce d’être heureux quotidiennement. Exercice pas toujours facile lorsqu’on est atteint par la maladie. Mais l’on peut être cancéreux et heureux en même temps. Le fait que l’on s’impose d’être heureux quand on est atteint d’une maladie incurable aide énormément à vivre et à accepter ses souffrances physiques et morales. Et que c’est bon de sentir son corps le matin au réveil et de se dire : je suis en vie et je suis reconnaissant de l’être !

Désormais, j’apprécie énormément le moment présent. J’ai réussi à digérer le passé en écrivant ces lignes. Certes, écrire ne guérit pas mais permet de se libérer du passé et de prendre conscience que notre vécu nous rend bien plus fort qu’avant.

Mais je sais que d’autres épreuves viendront perturber à nouveau ma vie. Je suis prêt à les affronter et à les résoudre, coûte que coûte.

Me voici donc revenu au lundi 14 septembre 2009. : je dois subir une intervention au niveau de la tempe gauche... »

Gabriel LE DU

Tous les bénéfices seront reversés à l’association pour la recherche


 

Boire l’espoir à la source des larmes


Retiens la vie

Par Michel Anthoine

Août 2002. Á l’annonce de sa terrible maladie, une leucémie myéloïde chronique, Michel sombre et annonce déjà à ses proches sa mort imminente. Tout s’effondre autour de lui, ses espoirs et ses projets s’évanouissent. Jusqu’à sa rencontre avec un homme qui, depuis près de vingt ans, œuvre pour les patients atteints de pathologies de ce type. En apprenant à connaître sa maladie, et surtout en découvrant les thérapies existantes, l’espoir renaît, et avec lui, l’envie de lutter. Bientôt, l’amour de ses proches et l’écoute de ses nouveaux amis vont bouleverser sa vie, au point de lui faire considérer cette épreuve comme l’un des plus beaux moments de sa vie. L’auteur nous entraîne dans son existence jonchée de passages douloureux, qu’il relate sans amertume ni pudeur, mais avec des mots simples, libérateurs. Son récit nous transporte dans un nuage de douleur et d’amour, d’espoir et de rencontres exceptionnelles.

Editions Edilivre – APARIS
56 rue de Londres
75008 Paris
Tél : 01 44 90 91 10 / Fax : 01 53 04 90 76

Les droits d’auteur sont versés à la Fédération Leucémie espoir à Quimper pour le Laboratoire de recherche en hématologie.


 

 

Amour souffle de vie

Michel Anthoine a 54 ans. Originaire du Nord de la France, il est installé à Nice avec son épouse et ses enfants depuis sept ans. Michel nous confie, dans Amour, souffle de vie, sa lutte quotidienne contre la maladie, ses doutes, ses peurs mais aussi, il nous fait partager le formidable amour qui l’entoure, le protège, le fortifie, lui permettant ainsi de combattre le mal. C’est une leucémie myéloïde chronique, chromosome de Philadelphie. Dans un langage plus clair, un cancer de la moelle osseuse !

Ces mots tombés brutalement résonnent encore comme un glas dans ma tête ; ils y resteront à jamais gravés. Quelques mots, et l’univers de Michel, soudain, devient trouble. Cancer. Le mot redouté, le mot briseur de rêves, d’espoirs... Le mot qui fait perdre tout repère. Reste alors l’amour des proches, qui vous accroche et auquel vous vous accrochez pour ne pas sombrer. Ils sont là, et pour eux, il faut lutter. C’est ce que va faire Michel. Tout au long de ce récit, nous suivons son combat. Un témoignage bouleversant dans lequel se heurtent douleur, amour, désespoir, confiance et foi.


Les droits d’auteur sont versés à la Fédération Leucémie espoir à Quimper pour le Laboratoire de recherche en hématologie.

SIÈGE SOCIAL
Editions Les 2 Encres
Maud HILLARD
BP 80554
49305 CHOLET Cedex
Tél. 02 41 56 57 30
Portable : 06 14 21 32 24
Fax 02 41 56 45 28
Courriel : Les 2 Encres