Aider et soutenir les malades

  • Soutenir moralement et financièrement les enfants et les adultes atteints de maladie du sang et leurs familles.

  • Apporter aux familles un soutien administratif en les informant de leurs droits sociaux et en les assistant dans leurs démarches.
     
  • La Fédération Leucémie Espoir et ses associations affiliées versent tous les ans une contribution financière à "A Chacun Son Cap", pour financer des séjours en bateaux pour les enfants malades et les jeunes adultes atteints de Leucémie.

 

Améliorations hospitalières et soins de support

Les associations affiliées à la Fédération Leucémie Espoir participent à l’amélioration des conditions d’hospitalisation en mettant à la disposition du service hospitalier de leur région tout matériel de distraction, éducatif ou de confort, permettant aux malades de mieux vivre le séjour.

  Nous développons aussi les soins de support comme l'art-thérapie, les soins de socio-esthéticienne, les massages, la réflexologie, la musicothérapie.....

 

Aider la recherche

La recherche est la production du savoir, source d’innovation et moteur de tout développement. L’objectif que se donne la Fédération Leucémie Espoir (FLE) et à travers elle, l’ensemble des associations qui en sont membres, est d’accélérer la vitesse de transfert des connaissances fondamentales dans le domaine hématologique vers leurs applications thérapeutiques.

 

Pour cela, la FLE est à l’initiative en 2010 de la création de l’institut de recherche Leucémie Espoir IRTMS (INSTITUT DE RECHERCHE TRANSLATIONNELLE EN MALADIES DU SANG) en collaboration avec le CHRU de Brest et l’Université de Bretagne Occidentale. En 2014 l'institut de recherche évolue en start-up sous le nom de KERCELLS BIOSCIENCES.

 

La recherche translationnelle occupe aujourd’hui une position critique dans le paysage de la recherche biomédicale et au cœur des orientations stratégiques que la FLE souhaite promouvoir dans le domaine scientifique.

 

La FLE intègre que la recherche translationnelle comble le fossé entre le savoir et l’action.