Un grand merci à Abdallah...un nouveau geste de SOLIDARITE

Un nouveau défi de notre marathonien solidaire :

l'Ultra Mirage à Tozeur ( Sud Tunisie) départ le 28 septembre 2019

 

 

 

Lien pour s'informer sur le trail de 100 kms

 

http://www.ultramirage.com/umed2019-fr

 

 

 

Un médecin aventurier ! un ambassadeur au grand cœur ! SOUTENONS JEROME BAHUON

un bel article relatant le projet de JEROME : la traversée BIGOOD

4 800 km à la rame, le défi fou d’un Breton pour la bonne cause
C’est un pari un peu fou ! Radiologue au centre hospitalier de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, Jérôme Bahuon, 33 ans, a décidé de parcourir 4 800 km, seul, à la rame, à travers l’Atlantique. Une aventure qu’il accomplit pour la Fondation Leucémie Espoir.
1 million de coups d’aviron… Radiologue au centre hospitalier de Guingamp, le Finistérien Jérôme Bahuon est un médecin aventurier. Dans quelques jours, depuis les îles Canaries, il entamera sa traversée à la rame de l’océan Atlantique pour rejoindre la Martinique.
Un défi sportif, certes, mais surtout un voyage où l’exploit est aussi de mieux faire connaître une grave maladie du sang, la leucémie, et de sensibiliser au don de moelle osseuse. Un enjeu qui l’intéresse en tant que médecin mais également en tant qu’homme. « Une petite fille de ma famille a eu une leucémie. Il faut le savoir, à 75 %, le don de moelle osseuse se fait par une simple prise de sang ! » Le spécialiste est ambassadeur de la Fédération Leucémie Espoir : « En France, nous comptons moins de 300 000 dons, souligne-t-il. Il y en a 3,5 millions en Allemagne. »
4 800 km en ligne droite. 50 à 60 jours de périple, sans assistance. Le tout, à la rame, dans un monotype : une embarcation longue de 8 mètres et insubmersible. Vitesse : deux à trois nœuds. Un challenge ! « Niveau sécurité, on verra avec les skippers. »
À bord, il peut compter sur un équipage électronique. « J’ai un certificat de radio fréquence. J’ai également une balise de détresse au cas où. » Ce voyage, il le réalise en solitaire. « Je ne suis pas du tout marin, pas skipper. Je fais juste de la planche à voile et du surf. La navigation, c’est nouveau pour moi. »
Le médecin âgé de 33 ans est originaire de Fouesnant, il a étudié à Brest. Cela fait maintenant 24 mois qu’il prépare ce voyage. Le bateau en sera à sa troisième transat.
« Il ne faut pas être claustrophobe »
Depuis décembre, Jérôme prend une pause professionnelle. « J’exerce à Guingamp depuis un an et demi. On s’arrange avec le collègue. Là, je me consacre au projet qui est aussi pour moi une aventure humaine. »
Le monotype est au port de Fouesnant. Durant les deux mois de la traversée, la vie du Breton va totalement changer. Il devra notamment se contenter de sachets de nourriture lyophilisée pour les repas. « Je compte quand même pêcher, j’emporte une canne avec moi… » Il va aussi devoir se faire au sommeil fractionné,aux nuits dans un espace plus que réduit. « Il ne faut pas être claustrophobe ! » Pour être prêt, il a également passé une semaine au Centre d’étude et de pratique de la survie (CEPS), à Lorient.
Ce voyage, Jérôme compte le partager avec le plus grand nombre. « J’ai l’intention de filmer sous l’eau. » Un peu aventurier, il n’en est pas à sa première expérience. « Je suis déjà parti trois semaines en Bolivie. J’ai également passé un mois et demi en Irlande, en stop. »
Jérôme est toujours à la recherche de fonds. « Le budget est de 60 000 €. J’ai déjà trouvé 10 000 € grâce à une cagnotte en ligne. Un laboratoire a également donné. Il y a des partenariats en nature… » Il va réaliser des prélèvements de phytoplancton pour une base de Concarneau. « Tous les deux jours, pour la recherche sur la biodiversité et la biomasse. » Une autre mission lors de cette expédition.
Plus d'infos sur : www.latraversee-bigood.com

LE DEFI DE RENAUD LABRUNIE

La traversée de l'espoir

Nouveau défi d'Abadallah : la traversée de l'espoir

 " L'union fait la force et chaque pierre compte"

Rally des Gazelles and men


EQUIPAGE 106 LEUCEMIE ESPOIR
Suivez Rodolphe et Ivain, nos ambassadeurs.


Leur association a pour objet de promouvoir l'image de l'association Leucémie Espoir aux travers d'événements dont le "Rally des Gazelles and Men"


lire la suite

L'ATLANTIQUE À LA RAME: LA TRAVERSÉE BIGOOD – RAMES GUYANE 2017

Qui suis-je ? Jérôme BAHUON

 

Mon projet - RAMES GUYANE 2017

 

Qualifiée d’Everest des mers, cette aventure est la plus longue course transocéanique au monde en avirons. Cette 5ème édition consiste à relier le Sénégal à la Guyane sur une distance de 4700km, par 1 million de coups de rames!!! en ligne droite…à la force des bras, des vents et des courants, selon le principe des grandes régates: en solitaire, sans escale ni assistance.

 

La traversée dure environ 40 à 60 jours à bord d’un monotype de 8 m de long x 1,6 m de large.

 

Départ le 25 novembre 2017.

 

Lire la suite

Un pas vers la guérison - Gwenaël

Qui suis-je ? Gwenaël, 36 ans

infographiste à la cellule de production image Terre de Cesson-Sévigné. J'ai comme projet de parcourir à pied la distance de 1400 Km durant le mois de mai 2017 en partant de Saint-Jacques de la Lande (France) jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle (Espagne) au profit de la Fédération Leucémie Espoir. Pour réaliser cette aventure j'ai besoin de vous : de votre soutien, vos dons, votre bonne humeur, ...

 

Tous les dons seront reversés à la Fédération Leucémie Espoir.

 

Lire la suite

L'espoir dans les voiles - Guillaume

Un grand marathonien au service d'une grande cause - Abdallah

Qui suis-je ?  Guillaume, 27 ans 

 

Passionné de voile, je rêve de partir à l'aventure, à la découverte du monde sur un voilier. Je souhaite soutenir la Fédération Leucémie Espoir, et partir à la rencontre d'autres malades. Je souhaite sensibiliser, dédramatiser. Malade ou non, il est possible de réaliser ses rêves ! Je suis optimiste et j'aime vivre les choses à fond !!!

 

Lire la suite

 

L’espoir dans les voiles est un projet dont le but est de faire le tour du monde à la voile pour vaincre la Leucémie.

Qui suis-je ?  Abdallah 

 

un marathonien au grand coeur, qui court pour la Fédération Leucémie Espior. Ceci permet bien sûr de récolter des fonds destinés à l'aide aux malades mais aussi de véhiculer les valeurs de l'association et de la faire connaître à travers le territoire."

 

Lire la suite